Tu fais quoi comme métier ? — Gestalt praticienne.

Hein ? Quoi ? Ah oui ! T’es psy !

Oui, je suis psy … mais psy-quoi ? Entre les psychiatres, les psychologues, les psychothérapeutes, les psychopraticiens, les psychanalystes, etc., on s’y perd. Pourtant chaque terme a une acception bien précise et ne recouvre pas les mêmes réalités, tant du point de vue des formations suivies, des compétences développées ou du travail qu’il va être possible de faire avec le professionnel choisi.

Pour ma part, je suis Gestalt praticienne ou Praticienne en Gestalt Thérapie. J’ai choisi pour ma formation l’une des écoles référentes en Gestalt Thérapie en France : l’Ecole Parisienne de Gestalt. Cette formation est une formation longue : 6 ans minimum.

LA FORMATION À L’EPG

Avant d’avoir le droit d’exercer et de recevoir nos premiers clients, nous suivons deux cycles de formation.

— Le premier est un cycle thérapeutique durant lequel nous travaillons sur nous et explorons nos propres failles à l’occasion de séances de thérapie individuelles et en groupe. Ce cycle dure au minimum un an, parfois plus.

— Puis, commence le deuxième cycle pour apprendre et expérimenter la posture gestaltiste du thérapeute. De la théorie mais aussi de la pratique : comment recevoir, comment écouter, comment accompagner, comment ressentir, comment partager, … A l’issue de ce deuxième cycle qui dure deux ans, nous pouvons être certifiés en tant que Gestalt praticien, et nous pouvons recevoir nos premiers clients.

— Commence alors le troisième cycle, le plus long : entre 3 et 6 ans, avec des obligations fermes : obligation de continuer à se former, obligation d’être supervisé, obligation de lire (beaucoup), obligation d’être formé en psychopathologie, obligation d’écrire un article en fin de cursus, etc. Ce n’est qu’à l’issue de ce troisième cycle que nous pouvons être certifiés en tant psychopraticiens.

C’est une formation très complète, riche et très sérieuse, dispensée par des formateurs, eux-mêmes thérapeutes depuis de longues années, qui nous permet, en tant que professionnels de l’accompagnement et de l’écoute, d’être ancrés et sereins pour accueillir au mieux nos clients. Ce travail au long court sur nous-même est primordial dans la qualité de cet accueil et permet à nos clients de déployer leur être au monde dans la sécurité de nos cabinets.

L’EPG n’est pas la seule école de Gestalt de qualité en France. Il ne faut pas hésiter à demander aux professionnels que vous allez voir quelle est leur approche théorique, où ils se sont formés, quels sont leurs diplômes, etc. Entreprendre une thérapie est un acte fort pour soi-même … autant le faire avec les bonnes informations 🙂

Corinne Chantegrelet

Gestalt Praticienne & Coach professionnelle

Je vous accueille en thérapie, individuelle ou de couple, ainsi qu’en coaching
au Plessis Trévise (94).
Je suis l’auteure du jeu de société Sweet Me® the Game dont l’objectif est de libérer la parole positive grâce aux compliments … tout en s’amusant !

06 77 65 64 15

Archives

LE PRÉSIDENT DE LA FF2P S’EXPRIME DANS PSYCHOLOGIES.COM

Je vous invite à lire l’interview particulièrement intéressante et explicite de Pierre Canouï, Président de la FF2P (Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse) par Cécile Guéret, journaliste du magazine Psychologies.

Bonne lecture !

Psychiatres, psychologues, psychopraticiens, psychanalystes…
Face à ce maquis, il y a de quoi être perdus !
À quelques jours du Congrès mondial de psychothérapie, Pierre Canouï, président de la Fédération française de psychothérapie et psychanalyse, nous éclaire …

AU SOMMAIRE DE CET ARTICLE

— Depuis mai 2010, le titre de psychothérapeute est protégé, mais pas la pratique de la psychothérapie. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

— Qui peut se dire psychothérapeute ?

— Que veut dire le mot « psychopraticien » ?

— Certains psys ont donc le titre officiel de psychothérapeutes alors qu’ils ne sont pas formés à la psychothérapie ? Cela semble fou !

— Que faudrait-il pour clarifier tout cela ?

— Pour les patients, il y a la peur de choisir un psychopraticien qui soit un charlatan ou un gourou. Des accusations de dérives sectaires ont plané sur tous les titres et courants de thérapie, même les plus sérieux. Comment se repérer ?

— Qu’est-ce que la supervision ? Pourquoi est-ce nécessaire ?

— Pourquoi est-il important d’avoir fait une psychothérapie personnelle pour être psy à son tour ?

— Cela permet-il aussi d’être curieux du monde de l’autre ?

Une question ? Contactez-moi !

Vous avez une question. Quelle qu’elle soit, je me ferai un plaisir de vous répondre.
Vous souhaitez prendre un rendez-vous ? C’est également ici que ça se passe. 

2 + 3 =