À 8 ans, Noémie se tord de douleur, frissonne, vomit, a du sang dans ses urines… Les examens ne donnent rien. Jusqu’au moment où l’on découvre que sa propre mère provoque ces symptômes. Un cas de perversion qui porte un nom : le syndrome de Münchhausen par procuration.

La Revue Cerveau & Psycho vient de publier un excellent article sur ce sujet peu connu et pour lequel le diagnostic est difficile à poser. Je vous invite à le découvrir.

Bonne lecture !

EXTRAIT

Le syndrome de Münchhausen par procuration désigne l’envie extrême de certaines personnes de gagner la compassion des médecins, de sorte qu’elles sont prêtes à rendre malade un proche, souvent leur enfant, pour attirer leur attention.

Comment font-elles ? Trois façons ont été identifiées.

Soit les patients souffrant de ce syndrome inventent les symptômes ; il s’agit alors de fausses allégations. Soit elles les simulent, par exemple en falsifiant les examens médicaux pratiqués sur leur enfant. Soit elles provoquent directement les symptômes sur le corps de l’enfant, en l’étouffant, en lui faisant ingérer des médicaments ou des substances toxiques…

Aussi ce syndrome est-il une forme de maltraitance envers l’enfant, singulière et complexe, qui recouvre tant les champs pédiatrique, psychiatrique que sociojuridique.

Corinne Chantegrelet

Gestalt Praticienne & Coach professionnelle

Je vous accueille en thérapie, individuelle ou de couple, et en coaching
au Plessis Trévise (94) ou
à Charenton le Pont (94).

06 77 65 64 15

Archives

Une question ? Contactez-moi !

Vous avez une question. Quelle qu’elle soit, je me ferai un plaisir de vous répondre.
Vous souhaitez prendre un rendez-vous ? C’est également ici que ça se passe. 

4 + 10 =